Voici la présentation du jury de la 2ème édition du concours d'écriture "Libre d'écrire", présidé par Nicolas Feuz.

Nicolas Feuz

Notre président du jury est né en 1971 à Neuchâtel en Suisse. Il a étudié le droit, obtenu le brevet d’avocat et exercé comme juge d’instruction. Aujourd’hui procureur de la République, il s’est lancé dans l’écriture de romans noirs en 2010.

Patrick Delperdange

Scénariste de BD, auteur de livres jeunesse, traducteur, il est surtout connu pour ses romans noirs dont Chants de gorges qui a remporté le Prix Rossel en 2005. Delperdange se renouvelle sans cesse passant avec un même bonheur d’un genre à l’autre. Il a présidé le Prix Libre d’écrire en 2020.

Michel Claise

Avocat durant vingt ans, il est aujourd’hui juge d’instruction, à Bruxelles, spécialisé dans la lutte contre la criminalité en col blanc. Il a choisi de parler des difficultés de son métier en passant par le roman. En 10 récits, il s’est imposé comme un incontournable de la littérature belge.

Valérie Cohen

Vit à Bruxelles. Juriste d’entreprise puis journaliste, elle choisit à quarante ans d’écouter ses véritables aspirations. Son regard tendre et lucide sur notre époque transparait dans son écriture fine et ciselée, porteuse d’une énergie positive.

Diane Sophie Couteau

Journaliste de formation et conteuse depuis toujours. La coordination de projets transversaux se basant sur l’animation socioculturelle autour du livre et de la littérature ont toujours constitué son quotidien professionnel. Elle est directrice du Service de la lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Jacqueline Rousseau

Diplômée en sociologie, elle a créé l’ADEPPI il y a 41 ans et travaille depuis lors sur le terrain. Elle a participé à de nombreux projets culturels en prison. Son activité l’a amenée à s’impliquer dans la mobilisation du secteur associatif actif en prison. Elle est d’ailleurs Présidente de la CAAP.

Myriam Leroy

Née en 1982, journaliste, auteure, réalisatrice et romancière belge. Ariane, son 1er roman, a été finaliste du prix Goncourt du premier roman et du prix Rossel. Les Yeux rouges, son 2ème roman aborde la thématique du harcèlement, thème d’un documentaire qu’elle co-réalise cette année.

Philippe Gustin

Détenteur d’un master en langue et littérature françaises. Enseignant quelques années, il devient ensuite cadre commercial dans le secteur du bâtiment où il côtoie des personnages de profils divers. Son 1er roman, Sous la ceinture, vient de remporter le Prix Fintro Ecritures noires 2020.