• Lauréat du prix
  • Récit de vie
  • 2021

Aujourd’hui, ce 6 décembre, c’est la fête de la Saint-Nicolas. Cette tradition où l’on distribue des cadeaux et produits chocolatés par milliers chaque année en compagnie du personnage de Saint-Nicolas et ceci que pour les enfants sages sinon c’est le père fouettard qui s’en charge.

Autrefois en primaire à mon époque, on s’échangeait de jolies cartes de Sainte-Catherine pour les filles et Saint-Nicolas pour les garçons. Je pense qu’à ce jour cela n’existe plus mais c’était plutôt rigolo. Toutes et tous attendaient de voir si l’un ou l’une avait pensé à eux et quelque part savoir nos liens d’amitié, nos petits flirts de jeunesse rien qu’à travers une petite carte.

Ce 6 décembre, c’est aussi un jour inoubliable pour notre famille car c’est la date d’anniversaire de notre frère ainé Thierry né le 06/12/67.
Il aurait soufflé ses 53 bougies ce jour mais la vie ou plutôt la maladie en a décidé autrement.

Profitant d’une belle journée ensoleillée, mes parents et quelques oncles et tantes décidèrent de partir à la plage dans le nord de la France en cette période d’été 1970 avec Thierry alors âgé de 2 ans et demi à cette époque.

Très souvent, cette conversation revenait à la maison avec notre mère quand nous étions enfants, moi, ma sœur et mon frère cadet et cela a toujours éveillé notre curiosité. Et si pourquoi, et si comment, et en même temps on sentait de la tristesse et du chagrin dans le regard de nos parents de la perte de leur enfant, notre grand frère qui a été un véritable bouleversement pour eux et qui encore aujourd’hui, 45 années plus tard, est gravé à jamais.

Pour lire la suite et télécharger le texte complet (PDF)

Holiday