• Mention spéciale du jury
  • Oralité
  • 2021

Et si tout cela n’était pas vrai,
Que je venais de me réveiller,
Comme si j’étais amnésique
Suite à un long coma.

Et s’ils me disaient : « Ne vous en faites pas Monsieur,
ça vous reviendra ».
Je leur répondrais que je n’en veux pas
De ces souvenirs, de ces cauchemars.

Et si j’avais le choix de tout recommencer,
Avec pour seule angoisse,
Celle de la page blanche.
Mais par où débuter ?

J’aurais aimé qu’à ma naissance,
On me lise mon avenir.
Ma vie aurait été moins palpitante,
Plus lisse et sans le goût du risque.

Et si… Et si seulement c’était notre destinée
De ne pas savoir,
D’apprendre de nos erreurs,
De s’entêter et de s’obstiner.

Et si j’étais resté là
En attendant que ça arrive ?
Et si depuis tout ce temps,
C’était là à attendre que j’agisse ?

Et si j’avais eu de l’audace dès le départ ?
Aurais-je trouvé ma place ?
Ou aurais-je tout de même été mis à l’écart ?
Et si ma place ne se trouvait nulle part ailleurs,
Condamné au bagne ?

Il était temps, à la bonne heure.
Peut-être qu’il y a un « plus tard ».
Suis-je vraiment plongé dans le coma ou est-ce un cauchemar ?

Je me rappelle de la vie que j’ai menée,
Absolument solitaire.
L’embarcation a coulé,
Plus de signal sur le radar.

Et si un jour, je refais surface !
S’offusqueront-ils de me voir ?
Verrais-je dans leurs regards, cet air hagard
Parce que je reviens d’outre-terre ?
Le torse gonflé et fier.

Et si leur teint vire au vert,
Qu’ils ont des reproches à me faire,
Avec force, je leur répondrai que si j’avais su :
L’expérience n’aurait pas valu la peine d’être vécue.
Et si je ne suis plus l’un des leurs,
Tant pis… Je me ferai une place beaucoup mieux mais ailleurs.
Un endroit où je devrai réellement être qui je suis.
Pour que plus jamais mes erreurs ne soient commises.

LINNI