• Mention spéciale du jury
  • Oralité
  • 2021

Et si, nous avions porté avec justesse notre regard plus loin que le bout de notre nez,
Et si, nous avions apprécié à la juste valeur ce que nos yeux voyaient.

Nous aurions pu à maintes reprises changer notre fusil d'épaule.
Avoir le temps de choisir celle qui allait nous accompagner dans la vie.
Avec plus de maturité, nous n'aurions pas emprunté ce long chemin caillouteux,
Ces routes de traverse qui ne mènent nulle part autres qu’en ces lieux.

Et si, nous avions porté avec justesse notre regard plus loin que le bout de notre nez,
Et si, nous avions apprécié à la juste valeur ce que nos yeux voyaient.

Maintenant que nous sommes à l'automne de notre vie, que de regrets, de remords aussi,
Nous ne pouvons qu'espérer une chose, obtenir le pardon des personnes offensées.
Même si, regrets et remords ne pourront rien changer à l'existence de ces personnes,
Il est important pour la paix de notre âme de reconnaître avec conscience nos errements.

Et si, nous avions porté avec justesse notre regard plus loin que le bout de notre nez,
Et si, nous avions apprécié à la juste valeur ce que nos yeux voyaient.

À l'avenir, il sera primordial d'adopter un autre mode de vie.
De se tourner vers plus d'authenticité, que l’on nous perçoive différemment,
D'être plus en communion avec nous-mêmes, de considérer cette société.
Être en osmose avec elle de manière attractive et positive.

Et si, nous avions porté avec justesse notre regard plus loin que le bout de notre nez,
Et si, nous avions apprécié à la juste valeur ce que nos yeux voyaient.

Colyn Ancolie